IGPBhome3.jpg

L’InterGroupe

Paris&Banlieue (IGP&B)

SAUTON-INT2.jpg
Quelle est l'utilité d'un intergroupe ?

Un Intergroupe ou Bureau central est un bureau de service vital pour les AA. Il représente un partenariat, dans les groupes d’une communauté – tout comme les groupes des AA eux-mêmes sont un partenariat d‘individus. Ces bureaux sont établis pour accomplir des fonctions générales mieux gérées par un bureau central, et ils sont généralement maintenus, surveillés et supportés par ces groupes dans leur intérêt commun. Les bureaux existent pour aider les groupes à transmettre le message des AA à l’alcoolique qui souffre encore. Les méthodes et les objectifs varient d’une région à l’autre, mais en général, l’intergroupe assume les responsabilités suivantes :

  1. Répondre aux demandes d’alcooliques qui souffrent, par téléphone ou sur place, et s’il y a lieu,  trouver un bénévole AA (inscrit dans le répertoire de l’intergroupe) pour les accompagner à une réunion des AA.

  2. S’assurer que le numéro des AA est dans l’annuaire, recevoir les demandes de renseignements faites par téléphone ou par courrier et les retransmettre aux groupes locaux, afin de répartir géographiquement le travail de Douzième Etape, de sorte que les nouveaux soient assurés de trouver de l’aide.

  3. Distribuer les listes de réunions mises à jour.

  4. Acheter et vendre des publications des AA.

  5. Servir de centre de communications pour les groupes inscrits – souvent à l'aide d’un bulletin de nouvelles destiné à les renseigner mutuellement.

  6. Mettre sur pied un système permettant aux groupes de s’échanger des conférenciers.

  7. Coordonner le travail des comités de l’intergroupe.

  8. Fournir, à l’occasion, des renseignements sur les centres de traitement, les hôpitaux et les centres de transition.

  9. Grâce aux Comités IP et CMP, s’occuper des demandes d’information sur les AA de la part des médias d’information locaux, organiser des émissions locales sur les AA à la radio ou à la télévision, et fournir des conférenciers aux écoles  et à des organismes extérieurs.

  10. Collaborer avec les comités locaux du district ou de la région. (Certains intergroupes se nomment  des membres qui agissent comme liaisons pour la région, et ces derniers peuvent participer aux réunions de l’intergroupe.)

  11. Entretenir des liens et collaborer - sans s’affilier - avec la collectivité, en plus d’aider les professionnels qui œuvrent dans le domaine de l’alcoolisme.

 

Extrait de la brochure : LE GROUPE DES AA… là où tout commence, p.42-43
© 2005 by The AA Grapevine, Inc.

FondTorontoBichro+.jpg
Composition du comité 2021 / 2022
Collaborer avec les intergroupes
et les bureaux centraux

Traditionnellement, les comités des Services généraux et les intergroupes/bureaux centraux ont des fonctions différentes. Les bureaux centraux offrent des services locaux ; les comités des Services généraux maintiennent un lien entre les groupes des AA et le Conseil des Services généraux des AA par la Conférence. Donc, ces deux structures de service, distinctes, mais essentielles, coexistent en harmonie dans plusieurs régions et collaborent mutuellement.

Au moment où ont eu lieu les premières Conférences, il y avait déjà des bureaux centraux bien établis dans plusieurs grandes villes, qui fournissaient des services aux groupes et aux membres des AA de la localité. Aujourd’hui, il y en a beaucoup plus à travers les É.-U. et le Canada, et ils sont supportés par les groupes des AA des communautés qu’ils servent. Chaque groupe élit un représentant pour assister aux réunions du bureau central.

Ces bureaux fournissent les services suivants :

  1. Recevoir, organiser et faire un suivi des appels de Douzième Étape.

  2. Répondre aux demandes de renseignement sur les AA.

  3. Établir des comités d’information publique.

  4. Tenir à jour les informations sur les hôpitaux et les centres de rétablissement pour alcooliques de la localité.

  5. Publier les listes de réunions des AA de la localité.

  6. Préparer un bulletin d’information.

  7. Commander, vendre et distribuer les publications des AA approuvées par la Conférence.

Par contraste, la structure de la Conférence est la façon par laquelle tous les groupes des AA d’une région peuvent profiter de communication efficace à l’intérieur de la région et entre les groupes et le Conseil des Services généraux et le BSG sur des questions de politique qui affectent l’ensemble des AA. Ces questions de politiques sont : les publications approuvées par la Conférence, l’information publique des AA, la collaboration des AA avec les milieux professionnels, les activités des AA dans les centres de traitement et de détention, les finances AA, le AA Grapevine et l’élection des administrateurs au Conseil des Services généraux.

De nombreuses régions trouvent très utile d’avoir un lien entre le bureau central/ intergroupe et le comité régional pour maintenir de bonnes relations et une bonne communication. Dans certaines régions, la personne qui fait la liaison a droit de vote à l’assemblée ; d’autres régions accordent le droit de parole, mais pas le droit de vote.

Le BSG dispose de plus d’informations concernant cette collaboration, et on en trouve aussi dans les brochures « Le groupe des AA » et « L’autonomie financière : alliance de l’argent et de la spiritualité », et aussi dans les lignes de conduite sur les Intergroupes/Bureaux centraux.

Extrait de  : LE MANUEL DU SERVICE CHEZ LES AA, S41© 2010 by  AA WS, Inc.

Rôle du Représentant à l'intergroupe

Le R.I constitue le LIEN entre son Groupe et l'Intergroupe

  • Il est élu pour un an.

  • Il assiste et participe aux réunions mensuelles organisées par l'Intergroupe.

  • Il informe son Groupe du travail fait par l'Intergroupe.

  • Il participe à l'organisation des fêtes en s'occupant de la vente des billets.

  • Il regroupe les différentes informations destinées à l'Intergroupe et les communique aux responsables du BIG (Bulletin des Intergroupes).

  • Il participe aux différents votes proposés en réunion des R.I. et principalement à l'élection des membres du Comité de l'Intergroupe. En fin de mandat, le R.I. peut se présenter comme candidat aux élections de ce Comité.

 

Le R.I. a un rôle d'impulsion et de dynamisation à jouer au sein de son Groupe concernant la 12e étape, les 5e et 7e traditions.

  • Il participe à l'accueil des nouveaux.

  • Il participe aux actions de 5e Tradition et en témoigne lors des réunions R.I

  • Il organise les permanences de son Groupe :

    • Il s'engage sur une (ou des) date(s) de permanences au moment de la réunion des R.I., ou par internet

    • Il motive les membres de son Groupe pour les inciter à tenir des permanences, il recherche des ami(e)s pour les tenir. Il suggère aux « nouveaux » d'accompagner de plus anciens et essaie de constituer des équipes « mixtes » : un homme et une femme, un ancien et un nouveau, etc.

    • Il vérifie le bon déroulement de sa permanence : il peut par exemple appeler les ami(e)s la veille pour leur rappeler leur engagement. Le R.I. est le détenteur de la clef de l'Intergroupe. Il confie cette clef aux permanents qui ouvrent et la récupère auprès de ceux qui ont fermé.

  • Il trouve un suppléant actif appelé à lui succéder après avoir reçu une expérience ; dans ce but, il lui est possible de renouveler son mandat pour un an avec l'accord du Comité de son Groupe.

Statuts de l'Association

ARTICLE 1 : Constitution, dénomination

Il est fondé entre les membres, aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre : «Intergroupe Paris-Banlieue»

 

ARTICLE 2 : Objet

L’association a pour objet d’assurer une permanence (accueil physique et téléphone) permettant aux membres de cette association d’aider des personnes souffrant de l’alcoolisme à se sortir de ce problème et d’éditer le journal d’information des groupes A.A. Paris - Banlieue, le B.I.G. et de le leur envoyer.

 

ARTICLE 3 : Siège social

Le siège social de l’association est situé à Paris

ARTICLE 4 : Règlement intérieur de l’association.

Le règlement intérieur de l’association est constitué par le passage concernant l’Intergroupe dans la brochure « La vie du groupe A.A. » (dernière édition) qui peut être précisé par le bureau avec approbation des R.I. (majorité simple).

 

ARTICLE 5 : Composition de l’association.

Sont membres de l’association :
- les R.I., représentants des groupes A.A. à l’Intergroupe Paris–Banlieue, ainsi que les suppléants en l’absence de leur R.I.
- les membres du Bureau.

Chaque membre dispose d’une voix.

Les missions et attributions des R.I. sont détaillées dans le règlement intérieur.

 

ARTICLE 6 : Ressources de l’association.

Les ressources de l’association sont constituées des contributions volontaires des groupes.

 

ARTICLE 7 : Bureau de l’association.

Le bureau de l’association est composé :
- d’un(e) président(e),
- d’un(e) trésorier (e),
- d’un(e) secrétaire.

Tous sont membres de l’association.

Le bureau est élu par l’assemblée générale, pour une durée de deux ans.

Le principe de rotation des serviteurs, sauf pour le président et le trésorier, lors de la désignation des candidats doit être observé autant que possible à chaque nouvelle élection.

Le bureau peut être élargi à d’autres serviteurs pour lesquels il est procédé à des élections aux deux tiers des membres votants. Le bureau peut coopter des serviteurs supplémentaires pour des besoins ponctuels ou pour remplacer en cours d’année des membres défaillants du bureau élargi.

En cas de défection en cours d’année soit du président, soit du trésorier, soit du secrétaire, il est procédé à une nouvelle élection pour remplir le poste vacant. Les modalités pratiques des élections se font à bulletins secrets à la majorité des deux tiers.

 

ARTICLE 8 : Assemblée générale.

Elle se compose de tous les membres de l’association et est convoquée une fois par an au minimum par le bureau de l’association.

Les élections du bureau ont lieu tous les deux ans, ou le renouvellement d’une partie du bureau annuellement, à l’occasion d’une assemblée générale. Une partie de cette réunion est alors consacrée aux élections prévues. Cette réunion élective tient lieu d’Assemblée générale pour l’association. La date de cette réunion est programmée à l’avance et inscrite dans les plannings des réunions.

Chaque assemblée générale fait l’objet d’une parution dans le B.I.G., tenant lieu de convocation, de tous les membres énumérés à l’article 5.

Sont votants les membres de l’association présents à l’assemblée générale.

Des assemblées générales extraordinaires peuvent être organisées, à l’initiative du président, par exemple pour procéder à des élections partielles, ou pour régler un problème important concernant la vie de l’association.

Une assemblée générale extraordinaire peut être provoquée à la demande des deux tiers au moins des membres de l’association.

 

ARTICLE 9 : Modification des statuts

Tout projet d’évolution des présents statuts doit être entériné par un vote à la majorité des deux tiers au cours d’une assemblée générale. Le bureau de l’association est ensuite chargé de la mise en oeuvre des dispositions légales idoines.

 

ARTICLE 10 : Durée - Dissolution.

La durée de l’association est illimitée.

La dissolution de l’association peut être décidée par vote en ce sens de deux tiers au moins des membres de l’association au cours d’une assemblée générale extraordinaire, ou par les deux tiers du bureau en cas de difficultés financières majeure.

Le bureau de l’association est alors chargé de la mise en oeuvre des dispositions légales idoines.

 

ARTICLE 11 : Responsabilité.

Le patrimoine de l’association répond seul des engagements régulièrement contractés par elle, sans qu’aucun membre, même ceux qui participent au bureau puisse être tenu pour personnellement responsable.

3, rue Frédéric Sauton

75005 PARIS

© 2020 by LePlanCom

  • White Twitter Icon
  • White Facebook Icon